Non classé

Fournir des cachettes à votre chat vous y avez pensé ?

Qui n’a jamais connu cette situation de voir Minou détaler sous un meuble lorsqu’un bruit fort et inhabituel  se fait entendre ou lors de l’arrivée d’un invité ?

Qui n’a jamais connu cette situation angoissante de chercher Minou partout, de l’appeler sans relâche pour le faire venir, de croire qu’il a filé, pour au final le retrouver au fond du panier de linge en train de piquer un somme ?

 

Un comportement naturel

La recherche d’espace(s) confiné(s) est un comportement instinctif/ naturel chez le chat. N’oubliez pas que nos bons gros tigres de salon ont conservé des comportements de leurs ancêtres sauvages. D’ailleurs pour son cousin, le chat sauvage (l’espèce), se cacher est utile à sa survie. Le chat sauvage se cache pour échapper à ses prédateurs et il se cache aussi pour tendre des embuscades à ses proies.

Pour nos chats domestiques c’est sensiblement les mêmes raisons qui les poussent à se cacher. A ceci près que la chasse ne leur est plus utile puisque la nourriture leur est directement versée dans la gamelle. Et que le prédateur est devenu la tata fan absolue des chats et qui ne peut s’empêcher d’agripper le vôtre parce qu’il est trop choupinou, ou les enfants qui prennent la queue de votre chat pour un pompon (comme à la foire), ou le chien surexcité ! 

  1. Se mettre en sécurité

Si Minou part à toute allure à l’arrivée d’invités, ou après avoir entendu un bruit inhabituel et surprenant c’est pour se mettre en sécurité. Et quoi de mieux pour cela que de s’éloigner le plus possible et de se faufiler dans un espace restreint et inaccessible ? Nous ferions la même chose si nous nous sentions en danger. Non ?

Puis de la où il est, votre boule de poils va jauger la situation:sentir, écouter, regarder.Bref se concentrer sur l’essentiel : « est-ce dangereux pour moi ou pas ? ». Et selon le chat, selon son caractère, il va mettre plus ou moins de temps pour sortir de sa cachette.

Évidemment tous les chats ne fuient pas devant les invités ou entendant les mêmes bruits. Cela dépendant des individus, de leur caractère, de leurs expériences passées et surtout de leur niveau de socialisation !

D’ailleurs, selon les situations : peur de l’aspirateur, du sèche-cheveux, des inconnus, des enfants etc… il peut être intéressant de faire une désensibilisation (ou une habituation) encadrée par un comportementaliste . 

  1. Besoin de tranquillité

Le chat est un animal solitaire. Dormir en compagnie d’autres individus, collés à eux n’est pas tout à fait dans sa nature ( même si encore une fois certains l’acceptent très bien, cela dépend des individus). Pour faire un bon gros dodo, Minou peut-donc rechercher le calme, la pénombre. Et surtout la sécurité : se faire réveiller ou surprendre dans son sommeil le mettrait de très mauvais poils. Comme nous d’ailleurs ! Personne n’aime être réveillé en sursaut pas vrai ? C’est stressant, angoissant ! Et vous êtes dans un état de stress/ d’irritation pour un moment non ? Eh bien Minou c’est pareil !

Ce besoin de s’isoler dans un espace restreint vous l’observez aussi lorsqu’il y a beaucoup d’agitation et de bruits : travaux, défilé d’invités, cris d’enfants, chien harcelant, son de la télé ou de la musique trop fort).

  1. Pendant le jeu

Comme nous l’avons vu dans un précédent post, le jeu du chat imite une action de chasse. C’est pourquoi Minou se met parfois à l’affût derrière un meuble, sous un linge, dans une boite ou dans son tunnel de jeu : il tend une embuscade pour choper se fichu plumeau ! Ou son copain chat parce que ça arrive aussi quand vos chats jouent ensemble. 

 

Fournir à son chat des zones d’isolement

Vous l’aurez donc compris, puisque c’est un comportement naturel, il est important de laisser à son chat des accès à des zones d’isolement.

Ces zones peuvent être une pièce calme avec peu d’allers et venus, un dessous/le dessus ou l’intérieur d’un meuble, l’intérieur d’un dôme, d’une niche d’intérieur, le haut d’un arbre à chat, se positionner sur une étagère. C’est à vous de voir ce que votre chat préfère et ce qui s’adapte mieux à son environnement. Le mieux serait encore de lui laisser le choix entre ces différentes possibilités en lui fournissant plusieurs cachettes. Il choisira selon son niveau de stress.  

Ces espaces dédiés pour se mettre en lieu sûr doivent impérativement être respectés de tous les humains de la maison, enfants y compris ! Lorsque Minou y est, on ne le dérange pas ! Et surtout on prend garde à toujours laisser ces endroits accessibles. C’est important pour qu’il se sente bien dans ses pattounes.

Si vos placards ne sont pas accessibles ou si certaines pièce calmes lui sont interdites, voici quelques accessoires qui peuvent servir de cachettes pour votre boule de poils. Pensez à les disposer loin des lieux de passages et des pièces bruyante. 

 

 

Il y en a pour tous les goûts . Ceux qui aiment le classique ou le design :

https://www.animalis.com/curver-niche-cozy-pet-home-avec-coussin-pour-chats-taupe.html

https://www.animalis.com/europet-bernina-niche-petbox-heart-pour-chats-gris.html

https://www.croquetteland.com/meyou-couchage-cube-gris-fonce.html

https://www.animalis.com/niche-pouf-deco-en-cuir-pour-chat-animalis.html

https://www.croquetteland.com/trixie-abri-douillet-anton.html (s’adapte à certaines étagères IKEA)

https://www.croquetteland.com/trixie-abri-douillet-cat.html

https://www.zoomalia.com/animalerie/boite-a-chat-sardine-en-feutrine-p-35065.html (pour ceux qui aiment l’originalité

https://www.wanimo.com/fr/chats/couchage-pour-chat-sc9/maison-connectee-sf20426/ (pour les addicts aux produits connectés 😉 )

Quand faut-il s’inquiéter ?

Si Minou n’en sort plus du tout, ni pour aller dans son bac et ni pour manger là il y a lieu de s’inquiéter.

Prendre rendez-vous avec un vétérinaire s’impose : il peut être malade, avoir des douleurs ou être déprimé. Dans ce dernier cas de figure, associer le comportementaliste au vétérinaire peut être une bonne idée, il vous aidera à redonner goût à la vie à votre minou grâce à des conseils adaptés à Minou, à vous et à son environnement.

Si un chat se cache, il n’y a donc pas de raison de s’affoler, c’est comportement naturel qu’il convient de satisfaire pour qu’il se sente bien chez vous.

Anna B. Comportementaliste chez Bonheur Ann’imal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back To Top